SAP_R_grad.png

Ensemble réduisons notre empreinte carbone

zeplug-logo.png
Logo Active HD.png
levejeleveux.jpg
coop.png
avep.png
LEAF_France_Café_Logo.jpg
vega.gif
Logo Lame 66 150.png
logo-voiture-electrique.png
logo_Alain.png
ELEC_24.jpg
ve-974.jpg
europe5.png

01 about

 

Stéphane Séméria
Président de F²auve

Tout a commencé en juillet 2017 par une rencontre aussi brève que fortuite de quatre membres d’associations différentes sur le stand de la société 

« Blue2beGreen » au salon du véhicule électrique et hybride de Val d’Isère.

Mais la rencontre fondamentale s’est déroulée l’année suivante, toujours

dans le même décor alpestre, avec le concours de Jean-Luc Coupez et

l’entrain tout particulier du Président de l’association VEGA, désormais

Président de FFAUVE.​​​​

Exposants côte à côte sur un même stand, la connivence fut immédiate

entre les associations LFC, VEGA, Elecmobiles24, Lame 66 et AVEP et les

célèbres électro-blogueurs Jean Claude LE MAIRE et Thierry ZIEGLER,

s’exprimant respectivement dans « Le VE je le veux » et « ACTI-VE ». L’ACOZE et l’AUBE contribuaient également à cette ambiance fraternelle.
L’année 2018 a été une année blanche mais l’appel pressant, depuis le Pays de Gex, à un rassemblement plus formel s’est fait entendre tout début 2019. Le rendez-vous a alors été pris au centre de la France, au plus près du circuit de Charade et tout s’est alors accéléré. Objectifs, gouvernance, organisation, modèle économique, statuts étaient autant de sujets à l’ordre du jour, ainsi que l’adoption du nom FFAUVE et de son identité graphique.
FFAUVE résulte de l’adage « l’union fait la force » décliné au niveau des associations Françaises d’utilisateurs de voitures électriques. Plus précisément, cinq associations et deux influenceurs, tous membres fondateurs de FFAUVE, ont décidé de mettre en commun leur motivation, leur réseau et leurs multiples savoir-faire, pour promouvoir au niveau national et avec davantage encore de force, la mobilité automobile électrique. Toutes et tous ont un important historique dans la connaissance et la pratique de la voiture électrique. Si le Leaf France Café avait fait le choix initial de réunir les adeptes d’un modèle donné, les autres associations (VEGA, AVEP, LAME 66 et Elecmobiles 24) ont joué la carte locale et tout type de véhicule électrique.
Nous avons été rapidement rejoints par trois autres associations (REVE974, MVEC, La CoopéractiVE). Par ailleurs, de multiples groupes VE Facebook et Youtubeurs VE très suivis interagissent avec FFAUVE.
La Fédération entend préserver l’identité de chacun de ses membres par son caractère fédératif, ce qui importait beaucoup aux présidents et à leurs bureaux respectifs, tous fortement investis dans leurs associations respectives.
L’organisation interne de la Fédération (association loi 1901) est assez classique : Président, Trésorier, Secrétaire avec toutefois plusieurs Vice-Présidents, chacun membre fondateur est responsable d’un domaine donné.
Les membres FFAUVE se réunissent deux fois par mois en visioconférence, une réunion de suivi du plan d’action alternant avec une réunion plus générale. Deux rencontres en présentiel permettent des échanges plus denses encore, et la tenue de l’Assemblée Générale annuelle.
FFAUVE a souhaité et obtenu avec facilité une adhésion croisée avec l’AVEM (que nous remercions pour cet article) et avec l’AIRE, l’association des entreprises Françaises de rétrofit. Intégrer l’AVERE, autrement qu’au niveau régional, est actuellement à l’ordre du jour. La Fédération est par ailleurs bien connue au niveau Européen, par sa participation régulière aux réunions mensuelles organisées par l’association VE Norvégienne et par sa présence remarquée à l’EVS 32.
Invitée de plus en plus fréquemment à apporter la vision utilisateur dans les conférences ou les médias, FFAUVE développe sa notoriété sur les réseaux sociaux avec une audience sans cesse croissante.
Elle cherche évidement des appuis pour conduire son ambitieuse palette d’actions et constitue au fil

des rencontres un vivier d’amis et de partenaires, tous parfaitement conscients que la mobilité

électrique va progressivement damer le pion à la mobilité thermique.